Carnet de route

La cascade, c'est Easy, rider !

Le 04/01/2015 par Andrew

Après 4 jours à sillonner les crêtes et pentes de l'Ubaye à ski de rando, à essayer de semer nos compères de vacances, venus des 4 coins de la France , avec qui nous avons partagé ce beau début d'année 2015, nous voici 3 CAFistes voironnais (Nico Gamby, Enimie et moi-même) qui parvenons à nous détacher pour tenter une sortie cascade de glace. Direction le Queyras voisin (et ses nombreux virages, hein Eminie !) et plus précisément la petite bourgade de Ceillac, haut lieu de la cascade de glace. Si le temps s'est sensiblement radouci ces derniers jours, il fait un bon petit -4° à Ceillac, à 1700 m d'altitude : conditions idéales d'après Nico.

 

Nico nous a choisi  une cascade assez accessible d'un point de vue technique, vu nos compétences (enfin surtout les miennes) : Easy Rider - 2 longueurs pour environ 90 m de D+. Topo à la main, nous partons à la recherche du chemin d'accès au pied de la cascade. Un demi-tour plus loin, nous voilà sur une petite sente qui monte en lacets droit dans le pentu. On monte doucement pour pas choper un coup de chaud vu les épaisseurs qu'on a sur le dos. Au pied de la cascade, c'est assez impressionnant, le sérieux s'installe, tout en conservant la bonne humeur (d'autant qu' Enimie a retrouvé la forme ! je n'en dirai pas plus.. ;) )  Baudards, crampons, piolets, casques, lunettes, gants (gants mapa pour Enimie...c'est moche ! :) mais efficace pas que pour la vaisselle semble-t-il), c'est parti ! Nico nous ouvre la voie et nous montons en second.

 

C'est assez différent de l'escalade classique. S'il est assez simple de sentir si une prise est bonne en escalade, sur la glace il est assez déstabilisant de devoir faire confiance à la pointe des piolets et crampons en se disant que ça va tenir (parce que des fois, ça tient pas! :) ) ... Alors on a tendance à taper comme un sourd au début pour assurer les prises, mais on se rend vite compte qu'on tiendra pas la distance à ce rythme et qu'il vaut mieux essayer de chercher les aspérités existantes (grâce aux conseils avisés de mes deux compagnons) et la jouer « en finesse ».. Environ 1 heure plus tard, nous sortons au sommet de la voie : c'était cool ! Pas eu trop froid (on m'avait dit de bien me couvrir et de prendre des gants étanches... je comprends pourquoi ! ). Un petit sandwich avalé et il est malheureusement temps de regagner la voiture, direction la Chartreuse... Les vacances sont finies.

 

Très  bonne expérience ! A refaire !!

Merci Nico !







CLUB ALPIN FRANCAIS VOIRON CHARTEUSE
CLUB ALPIN VOIRON CHARTREUSE
35 BOULEVARD DENFERT ROCHEREAU
38500  VOIRON
Permanences :
Tous les Jeudis de 19h à 20h
Activités du club
Agenda